Les Routiers Sympas

Ce récit je le dédie à mon Ami Jean Marie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Ce récit je le dédie à mon Ami Jean Marie

Message par Papy le Mar 29 Déc 2015 - 17:08

Daniel Bauvais a écrit:

Ce récit je le dédie à mon Ami Jean Marie un grand gaillard d'un mètre quatre vingt dix et 120 kg qui était comme je l'appelais un "chimiste individu", un type qui avait le coeur sous la main, d'une amabilié égale à elle même en premanence, toujours prêt à rendre service. A l'entendre jamais de problème, comme il disait les autres se créent des problèmes, pour moi ça roule et oui, pour lui ça roulait, les tours d'Espagne, les tours d'Italie et c'était encore l'époque où les chimiques faisaient la Grèce, pour rouler ça roulait!!

Justement cette semaine là il était parti depuis le jeudi faire un voyage d'ammonium en Grèce et il était content le gars ça faisait 4 mois qu'il n'y avait pas mis les pieds, tu penses qu'en t'il revenait il me racontait sa traversée, les bistrots, les copains qu'il retrouvait, dans les chauffeurs en chimie ils ont une tendance à ce connaitre à peu près tous vu qu'ils font pratiquement les chargements et les clients identiques, ça fait des relations plus serrées qu'en bâchés, comme il me disait "toi avec ta planche à roulette tu ne connaitras jamais la joie d'avoir une vanne de fond qui fuit" etc etc...!

On ne connait vraiment jamais les gens qu'on côtoie tous les jours, c'est la vie et aussi la pudeur!!

Moi, le mercredi un super tour d'Italie descente à Bari pour livrer comme d'habitude mon polypropylène sur 18 palettes, je savais que le retour pour le samedi était compromis, deux jours pour descendre, livraison le vendredi le temps de vider et de recharger et de remonter le week end était dans le sac, mais bon un week end Italien sur la cote Adriatique c'est pas mal non plus.

Je descends plein pot, sans problème et je livre mon client comme prévu le vendredi, j'appelle pour savoir où je recharge, Ravenna chez Agip mais que lundi matin et bin voilà comme prévu.

Je remonte donc en touriste et je m'arrête dans un restaurant le long de la plage où de nombreux routiers un peu de partout s'arrêtaient.

En me garant sur le parking je vois une citerne avec un Volvo, un BM Normandie tiens qui ça peut être, je pensais plus à Jean Marie, pour moi il était déjà remonter, je vais voir à son camion, je tape à la portière et mon Jean Marie ouvre, putain, un clodo pas raser depuis 8 jours, blanc comme un linge, un pull crade, je lui demande ce qu'il fout là dans cet état là, sa répose m'a un peu déboussolé "fait pas chier" et il claque la portière, attend il y a un problème c'est pas son style de comportement, j'insiste pour qu'il m'ouvre qu'on discute, au bout d'un moment il fini par descendre de la cabine,

Jje lui demande s'il a mangé, non, bon bin tu viens avec moi on va se taper un bon osso bucco avec des pâtes fraiches et pis on va boire un coup, non, j'ai plus de pognon, j'ai juste bouffé sur le bateau et depuis hier j'ai même pas pu boire un café, bin oui t'as une sale trogne, bon allez t'inquiète pas je te paye le resto, prends tes affaires de toilettes pour te filer un coup de flotte.

Ban le v'la qui se met à chialer, merde, qu'es ce qui t'arrive mon pote, je peux rien te dire, bon c'est pas grave reprend toi tu m'expliqueras plus tard on va déjà aller becqueter tu vas voir qu'après ça ira mieux. On se pointe au resto et il se prend une bière, je lui dit tu sens le fauve va te prendre une douche, change toi et après on mange!!

Bon tout ça c'est fait et on passe à table mais pas dans la joie, qu'es ce qui la foutu dans cet état??......





www.papyroutier.com
www.grandmonde.org

Bonjour Invité, content de te voir .
avatar
Papy
Lieutenant
Lieutenant

Masculin
Cochon
Nombre de messages : 4595
Age : 82
Emploi : Tourne volant a la retraite
Loisirs : La chasse aux cons

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce récit je le dédie à mon Ami Jean Marie

Message par Papy le Mar 29 Déc 2015 - 17:15

Daniel a écrit:

Bon je vais terminer cette histoire car elle me déprime!!

Quant enfin il m'a avoué les raisons de son geste, que ça femme lui a appris la nouvelle qu'elle aurait du garder jusqu'à ce qu'il rentre mais qu'elle n'a pas pu se retenir de lui dire, on c'est mis à chialer tous les deux comme deux grands cons, elle lui à appris que leur fille la dernière Manon 5 ans avait un cancer du foie, t'es tout petit dans ces coup de temps là, on ne sait plus ce parler, d'ailleur on à rien à dire, on subit la nouvelle et on comprend que l'on puisse "craquer" qu'en tu es à 2000 km de ta famille, ça te remets les pieds sur terre et tu te dis, qu'es qu'on peut se faire chier dans cette vie de merde!!

Enfin faut reprendre ces esprits, la vie continue, t'es impuissant devant une telle catastrophe, tu subis les circonstances, évidemment quant il s'agit d'un membre de ta famille ou d'un ami tu ne reste pas insensible!!

Bon dans le temps présent faut que je m'occupe de mon pote Jean Marie, je sens que ça lui a fait du bien de me confier son problème on va donc agir en fonction, déjà je m'occupe de sa prise en charge par la clinique, je donne les contacts qu'ils doivent appeler pour les frais d'hospitalisation et comme m'a expliqué le médecin normalement il devrait sortir demain.

Je restes avec lui jusqu'au soir et je lui dis que je viens le chercher demain matin. Retour au restaurant, mais pas la pêche le Daniel, l'estomac en haut de la gorge. Je décide d'appeler Marie sa femme, dur dur, je l'ai au téléphone et elle me dit qu'elle est au courant que le directeur l'a prévenue, je la rassure et je lui dis que je m'occupe de lui, évidemment ça chiale des deux cotés, mais ça fait parti des sentiments on est encore des humains, je dis que je verrais avec le directeur pour voir qu'es qu'on peut faire, mais qu'elle ne s'inquiète pas ça va aller, on recharge ensemble lundi au même endroit et qu'on va remonter ensemble.

Bon, encore une nuit difficile, j'arrive pas à dormir, tout ça me tourne dans la caboche et je m'endors sur le matin heureusement que j'ai foutu le réveil, 9 h je suis au restaurant qui reste ouvert le week end heureusement, je reprends le taxi pour aller chercher mon pote, bon ça va mieux, je lui dis vient on va se taper un truc pour ce remettre et là l'appétit va mieux, il est resté à jeun pendant deux jours et on se casse un bon repas tout en parlant de souvenirs vécus ensemble et avec les copains.

Le soir on va se coucher, je dors mieux on verra demain matin la forme de mon Jean Marie, aller casse dalle à 7 h et direction Ravenna, on rentre dans l'usine ensemble et à 11 h on s'attend pour partir ensemble, lui avec son huile et moi avec du granulé plastic.

Le mercredi matin on arrive à Rouen, évidemment tout le monde chez BM est au courant, les nouvelles vont vite, surtout que j'avais appele le sous directeur pour lui donner des nouvelles, en arrivant je demande à voir le Directeur Général pour lui parlé de mon pote, des soucis qu'il rencontre, des problèmes de fric qu'il a en même temps, sa ne laisse pas insensible et il me dit qu'il va s'occuper de son cas, que ça va s'arranger, je dois dire qu'on avait hérité d'un patron super, José Lamaisouette ancien patron de TELF du sud ouest que BM a racheté en 92, un homme d'une grande humanité, un type bien.

Pour mon pote, ça c'est arrangé, sa gamine à subit une greffe du foie elle à 30 piges maintenant. Mais je pense que ça a du agir sur la santé de mon pote tous ça, car 2 ans plus tard il c'est chopé un cancer des poumons et il est mort en 96. tout ça pour dire que cette histoire se passait 15 jours avant Noël de 1993 et qu'il est parfois utile de se souvenir des gens avec qui on était bien!!

Bonnes fêtes à tous





www.papyroutier.com
www.grandmonde.org

Bonjour Invité, content de te voir .
avatar
Papy
Lieutenant
Lieutenant

Masculin
Cochon
Nombre de messages : 4595
Age : 82
Emploi : Tourne volant a la retraite
Loisirs : La chasse aux cons

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce récit je le dédie à mon Ami Jean Marie

Message par jpgordini1135 le Mer 30 Déc 2015 - 21:04

pouce




Avec mes amicales salutations
avatar
jpgordini1135
Capitaines
Capitaines

Masculin
Rat
Nombre de messages : 5589
Age : 69
Emploi : Retraité Routier
Loisirs : Voitures Anciennes, Trial moto

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce récit je le dédie à mon Ami Jean Marie

Message par Mumu le Jeu 7 Jan 2016 - 0:25

Bien triste souvenir....




Avec le Sourire et les Amicales Salutations
d'une Valaisanne depuis le Pays du Poulet et du Foie Gras


..
avatar
Mumu
Commandants
Commandants

Féminin
Tigre
Nombre de messages : 6903
Age : 67
Emploi : Bergère retraitée
Loisirs : Lecture, Internet, Musique classique

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum