Les Routiers Sympas

Quand je troquais des sacs à main contre deux PV!!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Quand je troquais des sacs à main contre deux PV!!

Message par Papy le Ven 6 Mai 2016 - 15:41

Daniel Bauvais a écrit:

A cette époque j'étais chez le 2ème patron de ma vie de routier, véhicule de l'époque un SM 7 en fourgon, bien propre la bête, c'était le camion du patron et comme lui ne roulait plus il m'avait embauché pour rouler avec!

Ma spécialité zone courte pour faire du Paris quotidiennement avec un client attitré au départ du Tissage du Ronchay à Luneray (76) pour fournir en toile de jute les magasins de tissages, certains fabricants de meubles, les expéditeurs de tissus à qui ça servait d'emballage, que du Paris centre 2 ème, 10 ème, 11ème etc..

Ah je m'en souviens de la rue des Sentiers, de la rue des Petits Champs, de la rue Réaumur de la rue Oberkampf etc...

Que du bonheur à entendre gueuler les conducteurs taxis et autres, je vous passe les coups de klaxons.

Ces braves commerçants fallait les livrer mais surtout aller avec chaque rouleau dans la réserve pour les rangés, bon c'est vrai qu'il y avait le pourboire qui permettait de casser la croûte le midi selon leur générosité, mais avec 8/9 clients en général ça faisait le coup.!!

Enfin toujours est il que ce jour là j'avais fini mes livraisons de bonne heure et je n'avais rien à recharger, je fonce donc à Garonor pour éplucher les ampérages, rien que des gros lots, j'appelle donc mon patron pour lui dire que je n'ai rien trouvé.

Bouge pas je te rappelle, je vais au resto celui qui avait les marches et j'attends, vers 14h30 je le rappelle, "ah oui je t'avais oublié, tu as quatre ramasse à faire"

Qui consistait à passer dans des magasins de fringues, de bibloteries, de cuirs, des rouleaux de tissus de toutes sortes, je ramassais les vieux stocks et un magasin en faillite, les invendus qui avaient 2/3 ans, des trucs démodés que je livrais dans un magasin espèce de foire à tout pas cher!

Bon retour dans Paris centre où je me tape les cartons de fringues de sacs à main, tout un tas de choses hétéroclites jusqu'à 8h du soir, ras le bol mais je remplis la caisse du SM 7, évidemment tout ça à la force des bras, mes clients fait, direction la maison, sur le retour je m'arrête chez mon pote Edouard au routier de Gisors parce que chez je savais que je pouvais encore casser la croute à 9h30, ce que je fais je rencontre des copains vas y qu'on boit un coup et il est déjà minuit.

Aller on rentre, mais crevé comme un rat mort, un coup de pompe magistral m'oblige à m'arrêter à Gournay en Bray à 20 km de la maison, je gare à la sortie du pays sur la piste à gas oil de la station Antar et hop je m'endors sur les sièges qui servaient de couchette..!!

Je ronflais bien quand j'entends taper à la portière, qu'es ce que c'est, gendarmerie nationale, merde manquait plus qu'eux, j'ouvre, bonsoir qu'es ce que vous faite là, bin je dors, et la c'est parti, vous ne pouvez pas dormir ici rendez vous compte en cas d'incendie et patati et patata, "vous avez les papiers du véhicule",

Bin oui j'ai, le carnet de route (le menteur) bin oui j'ai mais j'ai du oublier de le remplir tantôt, oui effectivement je dirais même toute la journée qui me dit le brave homme et vous transporter quoi? Je lui explique que c'est de la marchandise invendue que je dois livrer à tel endroit, ah oui je connais qui dit le 2ème, bon ils examinent mes papiers et là surprise surprise le SM 7 n'a pas passé aux mines et le "menteur" n'est pas à jour!!

Bon ça c'est fait, je leur explique que c'est prévu de le passer aux mines la semaine prochaine enfin je mens du mieux que je peux, mais j'ai pas trop l'air de les avoir convaincus!

"On peut voir la marchandise?" t'inquiète ils ont trouvés une lampe électrique dans la 4 L pour visiter le cul du camion, et vas y que je te fouilles la dedans et je vois le gendarme qui sort des sacs à main en cuir d'un carton et qui le donne à son collègue et vas y deux pentalons en daim qu'il lui donne aussi, bon ils vont pas faire tout le chargement non plus, et l'autre qui me dit "ils sont pas comptabilisés tous ces accessoires, bin non je pense que c'est vendu au poids, j'ai pas de détails!!

Bon on va passer pour cette fois, mais on va vous faire un PV que vous donnerez à votre patron et qu'il se présente à la gendarmerie de Neufchatel avec la carte grise dans 3 jours pour prouver que le véhicule est passé aux mines et le PV sera annulé!

Bien monsieur et pour les sacs à main et les pantalons? " Vous préférez quoi, un PV pour votre carnet pas rempli? OK, bon tout ça m'a bien réveillé, j'ai mis en route et eux aussi, je suis rentré à 5 heures du matin et à 8 heures je repartais pour livrer mon client, encore une coupure qui n'était pas bonne, mais j'avais gardé un sac à main pour ma patronne!!  

J’aime Commenter Partager    





www.papyroutier.com
www.grandmonde.org

Bonjour Invité, content de te voir .
avatar
Papy
Lieutenant
Lieutenant

Masculin
Cochon
Nombre de messages : 4601
Age : 82
Emploi : Tourne volant a la retraite
Loisirs : La chasse aux cons

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand je troquais des sacs à main contre deux PV!!

Message par Mumu le Lun 9 Mai 2016 - 0:01

Les petits ripoux !!!   hahaha




Avec le Sourire et les Amicales Salutations
d'une Valaisanne depuis le Pays du Poulet et du Foie Gras


..
avatar
Mumu
Commandants
Commandants

Féminin
Tigre
Nombre de messages : 6908
Age : 67
Emploi : Bergère retraitée
Loisirs : Lecture, Internet, Musique classique

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum