Les Routiers Sympas

Souvenirs de 1974

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Souvenirs de 1974

Message par Papy le Jeu 9 Juin 2016 - 16:23

Daniel Bauvais a écrit:


En 1974 après avoir monté des chapiteaux dans toute le France je rentre chez mon deuxième patron qui me fait faire du régional et du Paris pendant un an avec un SM7, à l'époque on te confiait pas du jour au lendemain un beau camion tout neuf avec une belle taut liner, fallait d'abord faire ses preuves!!
Bref, un jour, Marius mon patron décide de me filer le Scania 110 super de couleur orange avec une semi Mol, fier comme d'Artaban le gars, je bichais la dedans, enfin un vrai camion même s'il avait déjà vécu avec ses 650000 km il était super propre!

Après m'être fait la main dessus quelques temps à faire un peu de tout, traction chez TOE, chez SCAC, faire de la tomate de Marmande je ne m'étais jamais posé de question sur les documents administratifs jusqu'au jour où j'ai appris que la carte à gasoil ne suffisait pas pour rouler!!

Donc un jour d'été je me souviens il faisait beau, il m'appelle dans son bureau pour me demander si un tour dans le sud ça me ferait plaisir, tu penses que ça me ferait plaisir, pas de problème "je pars quand" demain qu'il me répond, tu vas charger à la CIB à Formerie des meubles en stratifiés pour le nouvel hopital d'Aix en Provence, surtout tu mets des couvertures et tu ficelles au max pour pas que ça bouge, pas de problème chef!!

Je charges donc le lendemain matin à la première heure à l'usine et vu le nombre de meubles j'ai fini l'après midi tard. La dessus j'appelle Marius qui me dit t'auras qu'à partir demain matin et tu as la semaine pour faire le tour donc tu ne prends pas l'autoroute!! Chouette je vais faire du tourisme, on est mardi livraison jeudi matin et retour samedi pour la vidange quoi!!

Tout va pour le mieux, je pars de bonne heure ayant hâte d'en découdre avec le bitume et j'arrive porte d'Orléans pour prendre l'autoroute, j'écoutais Gérard Klein sur Europe 1 quand soudain je vois à l'entrée du périph une ingénue avec le sac à dos et la guitare dans la main qui faisait du stop en bordure du trottoir, je ne sais pas si c'est la chanson de Michel Fugain qui m'a fait réagir "elle descendait dans le midi" mais toujours est-il que j'ai mis mon clignotant pour me renseigner où elle se rendait, toujours prêt à rendre service, c'est marrant ça!!

Bon " je descends dans le midi qu'elle me dit je vais à Avignon", bon bin ça tombe bien je vais à Aix, "c'est sympa je peux monter" je lui répond avec plaisir, et vas y que qu'elle me passe la guitare et le sac à dos qui finissent dans la couchette, ce qui gatait rien c'est qu'elle était mignonne la bougresse.....!!





www.papyroutier.com
www.grandmonde.org

Bonjour Invité, content de te voir .
avatar
Papy
Lieutenant
Lieutenant

Masculin
Cochon
Nombre de messages : 4595
Age : 82
Emploi : Tourne volant a la retraite
Loisirs : La chasse aux cons

Revenir en haut Aller en bas

Re: Souvenirs de 1974

Message par Papy le Jeu 9 Juin 2016 - 16:25

Daniel a écrit:

Attention les gars je vous sent discipés sur ce coup là, il est temps de se reprendre, au départ c'est une affaire de documents administratifs, ah oui le plaisir aussi bon, on va faire avec....!!

La brave petite assise sur son siège se présente en me disant qu'elle se prénomme Lucette, c'est mignon Lucette je lui répond moi c'est Daniel et on se tutoie, pas de problème!!

Comme je ne pouvais pas prendre l'autoroute j'avais le choix entre la RN7 ou la RN6, allé je prends la RN6 et je lui explique qu'on ne sera pas à Avignon avant demain matin si tout va bien, c'est pas grave qu'elle me répond je ne suis pas pressée, bin ça tombe bien moi non plus, bon nous discutons de tout et de rien comme d'hab, mais j'apprends qu'elle habite à Pontoise et qu'elle est venue en train jusqu'à Paris, elle a 22 ans et étudiante en médecine, qu'elle n'a pas les moyens de se payer le train et qu'elle préfère faire du stop, je lui explique qu'elle serait arrivée plus vite en voiture et v'la qu'elle me répond je préfère en camion en général ils vont plus loin, bref des banalités quoi.

Je passe Sens encore dans le centre ville, Auxerre même modèle avec quelques embouteillages du mois de juillet et il est déjà l'heure du casse croûte un arrêt s'impose et je jette mon dévolu sur le routier de Vermenton, qui part la suite me sauvra la mise avec mon pare brise cassé sur le MAN, la demoiselle descend du Scania comme une grande dans sa petite jupe écossaise, c'était la mode, nous demandons au patron où on e se met et il nous colle auprès de deux routiers sur une table de quatre, salut les gars, allé on se prend l'entrée et v'la que les gars commencent à avoir un peu de curiosité, "c'est ta fiancée? tu vas où? à elle, t'as quel âge? bon pas facile de manger tranquille, la convoitise des autres c'est marrant ça, hein, je leur explique l'affaire en deux mots on se boit le café et basta, j'étais pas bien riche à l'époque et je lui laisse payer son repas comme une grande!!!

Nous sommes donc repartis et je dois dire qu'en lui ouvrant la portière pour qu'elle monte sur le siège je me suis bien rincé l'oeil,

Vraiment bien faite la gamine, j'avoue qu'un sourire de sa part je quittais ma mère, on rigole on rigole mais il faut y aller quand même, je sais qu'une tite sieste aurait été la bienvenue mais il faut savoir se raisonner aussi, c'est pas à coté Aix en Provence surtout que je connais pas!!

Je fais un plein de gasoil en arrivant à Tournus à la station Total, le patron nous paye le café et je traverse Lyon tranquille jusqu'à Pierrelatte où je trouve un routier pour passer la nuit, allé un p'tit repas léger, un brin de toilette de la bête et dodo papatte en rond!

Se pose alors évidemment le problème pour loger Lucette, qu'es qu'on fait j'ai qu'une couchette, elle me répond "on va se serrer un peu" hola serai-ce un appel à l'amour??





www.papyroutier.com
www.grandmonde.org

Bonjour Invité, content de te voir .
avatar
Papy
Lieutenant
Lieutenant

Masculin
Cochon
Nombre de messages : 4595
Age : 82
Emploi : Tourne volant a la retraite
Loisirs : La chasse aux cons

Revenir en haut Aller en bas

Re: Souvenirs de 1974

Message par Mumu le Jeu 9 Juin 2016 - 17:51

Arffffff,vite la suite !!!




Avec le Sourire et les Amicales Salutations
d'une Valaisanne depuis le Pays du Poulet et du Foie Gras


..
avatar
Mumu
Commandants
Commandants

Féminin
Tigre
Nombre de messages : 6903
Age : 67
Emploi : Bergère retraitée
Loisirs : Lecture, Internet, Musique classique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Souvenirs de 1974

Message par Papy le Sam 11 Juin 2016 - 14:11

Daniel a écrit:
Le collègue qui avait eu ce tracteur Scania avant moi faisait de l'Angleterre avec et il avait eu la bonne idée de monter des rideaux qui faisaient le tour de la cabine (un précurseur), à l'origine il n'avait qu'un rideau séparation de la couchette, fallait donc te déshabiller dans la couchette!!

La franchement c'était le pied tu pouvait pratiquement en te pliant un peu te déshabiller debout, mais toujours ce fameux capot moteur, l'autre inconvénient c'était le levier de vitesse enfin nous avons fait avec, c'est dingue ce que quelques coups sur une corde de guitare peu mettre une bonne ambiance dans une cabine.

Après une escalade pour nous "nicher" dans la couchette ou mon collègue avait aussi pensé à changer le plafonnier pour mettre une lumière rouge, c'est moins agressif pour lire, j'ai trouvé que la surface du matelas correspondait bien à la surface de nos corps et je n'en dirais pas plus par pudeur, mais sachez que c'était très chaud cacao!!!

Après un sommeil de plomb nous nous réveillons vers les 8 heures du matin, hop habillage et direction le routier pour reprendre un peu de force et se laver de beau matin surtout qu'il faisait déjà chaud, en sortant du resto un producteur de fruit avait installé un barnum pour vendre des abricots des pêches et des melons, j'avais envie de fraicheur et vas y que je prends un plateau de chaque en plus ça coûtait pas cher et puis si je mange pas tout je les remontrais en Normandie.

Bon la dessus je mets le Scania en route et c'est parti jusqu'à Avignon, je me gare sur la place de la gare pour déposer Lucette qui récupère son sac et sa guitare, on va se boire un coup au buffet de la gare et nous nous faisons nos adieux, on ne se reverra jamais!!

Allé direction Aix en Provence, tout ce passe bien quand en arrivant avant Lambesc je vois une 404 breack avec un girophard bleu sur le toit, putain j'ai pas remplis "mon menteur" aïe aïe, va encore falloir mentir pour leur expliquer une histoire foireuse!!

Ce qui devait arriver arriva, je vois un gendarme qui pose un pied sur le macadam et le second pied en me faisant signe de me garer, allé on va faire ça bien en rétrogradant pour me garer du mieux possible et j'avais raison!!

L'éternel "bonjour, gendarmerie nationale" pouvez vous me donner le papiers du véhicule, qu'es que vous transportez??

Je lui présente tout ce que j'avais, carte grise, assurance, permis de conduire, taxe à l'essieu, CMR, bon qu'il me dit "vous avez quoi comme autorisation de transport, carte rouge??"

Non je connais pas j'ai toujours fait que du régional carte verte oui mais carte rouge non, j'ai la carte Michelin, mais là j'ai senti qu'il y avait un hic!! Bon donc pas de carte rouge, bin non, vous allez nous suivre à la gendarmerie pour voir sur place, merde il m'a même pas demander le menteur.........!!





www.papyroutier.com
www.grandmonde.org

Bonjour Invité, content de te voir .
avatar
Papy
Lieutenant
Lieutenant

Masculin
Cochon
Nombre de messages : 4595
Age : 82
Emploi : Tourne volant a la retraite
Loisirs : La chasse aux cons

Revenir en haut Aller en bas

Re: Souvenirs de 1974

Message par Papy le Dim 12 Juin 2016 - 17:20

Daniel a écrit:

Bon faut quand même que je vous finisse mon récit, que de temps perdu pour si peu, ha les gendarmes connaissent le métier je vous le dis!!

Ils m'avaient demandé de les suivre jusqu'à la gendarmerie pour m'aligner pour manque de documents administratifs, en fait pour ne pas être en possession de la carte rouge qui permettait de faire du national, le fond de commerce de l'entreprise à l'époque!

Mon patron Marius m'avait jamais parlé de ça, tu penses les trois quart des camions étaient avec des contrats de location et roulait avec des cartes rouges des boites de transports pour qui on tirait, j'ai du en faire sans le savoir des transports avec les mains dans les poches, ignorant va!!

Je me gare la où il y avait une place à 100 m de la gendarmerie et je les suis,et vas y nom de ton père de ta mère et tout le tintouin, je leur dis que je voudrais bien téléphoner à Marius pour le mettre au parfum, réponse plus tard et ici on ne téléphone pas faudra aller à la poste (et oui le 22 à Asnière) bon il me font les PV correspondants et me libère avec interdiction de repartir, j'avais le droit de rouler à vide mais pas charger!!

Je fonce à la poste pour appeler Marius à qui j'explique le problème, réponse "je m'en doutais, j'avais dit à ma femme de ne pas prendre ce voyage" Bon qu'es ce qu'on fait??

Il me répond t'inquiète j'arrange ça!!

Je n'ai jamais su comment il avait "arrangé ça" mais toujours est il qu'après avoir cassé la croute dans un p'tit resto bien sympa je rappelle mon Marius pour savoir où s'en était, "tu retournes à la gendarmerie c'est arrangé" donc retour pour voir les gendarmes qui me confirment qu'il n'y a plus de problème et puis l'adjudant me dis "on va vous faire un document en cas de nouveau contrôle, vous le présentez" Merci monsieur,

J'arrive à Aix en Provence en fin d'après midi et là gross problème pour vider, la moitié des ouvriers étaient partis, enfin je négocie avec le chef en lui expliquant ma mésavantre et lui m'explique que les meubles doivent être monté au plus tard pour le samedi, comme on est déjà jeudi il rappele quelques gars pour me vider, on a fini à 10 heures du soir, rien pour becquetter un p'tit bout, je suis donc passé direct à la couchette et là surprise il y a quelque chose qui me chatouille les pieds.......!!!!





www.papyroutier.com
www.grandmonde.org

Bonjour Invité, content de te voir .
avatar
Papy
Lieutenant
Lieutenant

Masculin
Cochon
Nombre de messages : 4595
Age : 82
Emploi : Tourne volant a la retraite
Loisirs : La chasse aux cons

Revenir en haut Aller en bas

Re: Souvenirs de 1974

Message par Mumu le Dim 12 Juin 2016 - 22:47

????? la suite !




Avec le Sourire et les Amicales Salutations
d'une Valaisanne depuis le Pays du Poulet et du Foie Gras


..
avatar
Mumu
Commandants
Commandants

Féminin
Tigre
Nombre de messages : 6903
Age : 67
Emploi : Bergère retraitée
Loisirs : Lecture, Internet, Musique classique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Souvenirs de 1974

Message par Papy le Mar 14 Juin 2016 - 14:34

Daniel Bauvais a écrit:

J'aimais bien les semaines de 80 heures, ça occupait le pellerin, le temps qu'il travaillait il était sensé ne pas pensé!!

J'avais donc dormi ce soir là dans la cour du nouvel hopital d'Aix en Provence après avoir livré les meubles, au moment de mettre dans la couchette sans avoir pu me taper un sandwich, il y a un truc qui me chatouille les pieds, bizarre, je plonge pour faire les recherches de l'objet et je découvre un portefeuille!!

Bon c'est pas le mien, je regarde à l'intérieur et je vois quelques photos, des papiers d'identités et quelques papiers!!

Je reconnais sur la photos mon auto stoppeuse Lucette, sa carte d'identité me donne bien son nom et son prénom son adresse mais la photo avait quelques années, elle avait bien changée la gamine, bon on verra ça demain!!

Vers 8 heures je descends de la cabine pour évacuer un trop plein quand je vois un type qui tourne autour du camion, je vais le voir et il me dit c'est vous qui avez livré les meubles "oui c'est moi pourquoi?" Il me donne un n° de tél à rappeler, je lui demande qui lui a demandé de me le donner "je ne sais pas" qui me dit c'est le chef qui a eu la personne!!

Bon pas de téléphone sur place de toute façon il faut que je rappelle Marius pour connaitre le programme, je décide donc de trouver un bistrot pour boire le café et un téléphone, trouvez en arrivant à Célony en remontant.

J'appelle Marius qui me dis tu remonte à vide, mais rappelle moi en arrivant sur Lyon on ne sait jamais "des fois que" ok mais cet après midi le temps de remonter.

La dessus j'appelle le n° que le gars du chantier m'avait donné, je tombe sur une femme qui me demande qui je suis, je lui explique la situation en disant qu'il fallait que j'appelle son N°,

"Ha oui c'est vous le routier à Lucette, je vous la passe, elle me demande si j'avais trouvé un porte feuille dans le camion avec ses papiers, je lui dis affirmatif, elle me demande si je peux lui ramener en remontant, je lui explique je remonte à vide et que je serais à Avignon à la gare sur le coup d'onze heures et qu'elle m'attende!!

Bon ça c'est fait et je reprends donc la direction Lyon, comme prévu j'arrive à l'heure et je la retrouve au buffet de la gare pour lui rendre son bien, toute contente la Lucette, on discute le coup 10 mn et j'en profite pour lui demandé comment elle a fait pour me retrouver, elle m'explique que étant donné qu'elle savait que je vidais à l'hôpital d'Aix elle a tenté le coup en téléphonant et bingo ça a marché, bon je ne m’ennuie pas mais faut que j'y aille.

J'arrive à Lyon dans la fin d'après midi et j'appelle Marius comme prévu, allé encore une nouvelle surprise, décidément la semaine des imprévus.....!!





www.papyroutier.com
www.grandmonde.org

Bonjour Invité, content de te voir .
avatar
Papy
Lieutenant
Lieutenant

Masculin
Cochon
Nombre de messages : 4595
Age : 82
Emploi : Tourne volant a la retraite
Loisirs : La chasse aux cons

Revenir en haut Aller en bas

Re: Souvenirs de 1974

Message par Le Routier Provencal le Mar 14 Juin 2016 - 17:03

Les anecdotes de Daniel sont plaisamment écrites et reflètent très bien les aléas du métier, à notre époque avec ses ordres et contre ordres, les stoppeuses, les poulets bien souvent aussi bête que leurs pieds, les restaurants ou les casses dalles dans la cabine, enfin ce qui fut la vie de tous ceux qui ont aimés et pratiqué ce métiers.

Il est bien évident que la jeune génération n'aura jamais les mêmes histoires a raconter, maintenant plus rien a voir avec nous....Papy, tu te souviens du coup des pommes à Douvres ?





avatar
Le Routier Provencal
La "Bleuzaille"
La

Masculin
Buffle
Nombre de messages : 69
Age : 79
Emploi : Ex Retraité syndicaliste
Loisirs : Internet, les amis, la famille

Revenir en haut Aller en bas

Re: Souvenirs de 1974

Message par Mumu le Mar 14 Juin 2016 - 22:53

Super !!! J'adore !!! Encore et encore...




Avec le Sourire et les Amicales Salutations
d'une Valaisanne depuis le Pays du Poulet et du Foie Gras


..
avatar
Mumu
Commandants
Commandants

Féminin
Tigre
Nombre de messages : 6903
Age : 67
Emploi : Bergère retraitée
Loisirs : Lecture, Internet, Musique classique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Souvenirs de 1974

Message par Papy le Dim 19 Juin 2016 - 11:19

Daniel du Vendredi a écrit:

On est vendredi il va être temps de rentrer!!

Mon patron Marius m'annonce qu'il faut que je remonte le plus vite possible jusqu'à Arnay le Duc pour dépanner son fils qui est en panne avec l'OM de déménagement chargé et qu'il va falloir transféré le déménagement dans ma semi!!

On est vendredi soir et le temps de remonter à Arnay le Duc veut dire qu'il va falloir rouler toute la nuit pour récupérer le naufragé de le route.

Je mets le pied dedans jusqu'à chez Norbert et Jacqueline où je m'arrête pour prendre un sandwich et v'la la grande Jacqueline qui me dit pas question "tu vas manger, pas de sandwich ici", j'ai beau lui expliquer que je suis pressé il a fallu que je passe à table, c'est vrai que j'ai été servi vite fait, pas question de déguster les écrevisses sauce Armoricaine, ça a été pied de veau suivi de la tranche de rosbif purée avec un fromage blanc et un coup de café serré et en avant toute!!

Je suis donc arrivé sur le coup de 4 heures du matin sur la place à Arnay le Duc où j'étais sensé retrouver le gars du patron qui était en panne, personne, pas de camion, je fais le tour du pays jusqu'au garage à la sortie du village, toujours personne, vu les circonstances je vais me garer au routier chez mémère en haut de la cote et j'appellerai demain matin chez Marius!!

8 h du matin je me prends le café avec 2 tartines et j'appelle mon Marius qui m'explique que son gars c'est dépanné et qu'il est reparti, le bordel. Vu les circonstances je reprends la route pour remonter, j'arrive à Jouey et qui je vois sur le bord de la route....

Mon loustic garé sur le bas côté avec l'OM, je me gare et je vais voir le jeunot, il avait 19 ans, tout vu et tout cassé, il dormait tranquille sur les sièges, 2/3 coups dans la portière pour le réveiller et je le vois sortir du rêve qu'il devait faire!!

Bon on passe au chose sérieuse, qu'es ce qui t'arrive?? "Bin je sais pas qui me dit, je suis arrivé à Arnay et le camion c'est arrêté, j'ai téléphoné à mon père et il m'a dit de t'attendre, j'ai essayé de remettre en route et le camion est reparti, et je suis arrivé jusqu'ici"

Je regarde en virant le capot moteur si je peux voir ce qui ne vas pas, il y a de l'eau, pas de fuite de gasoil, mais jauge à huile à zéro, à tout les coups moteur serré, on est dans le caca là!!

Je décroche ma semi et on repart à Arnay pour téléphoner à Papa en lui expliquant la situation, toujours des trucs incroyables, "tu vas voir le garage à la sortie d'Arnay pour lui demander une barre et vous ramenez l'OM en remorque à Arnay chez le garagiste pour qu'il regarde ce qu'il a, je lui explique que le moteur a serré, mais bon, c'est sur le mécano sera mieux que moi!!

Enfin on va faire avec, tu vois dans ces coups de temps là t'as envie de tout envoyé chier, aller chez le mécano, je lui explique la situation et il me dit je vais te prêter une barre et comme j'ai pas de crochet sur le cul du tracteur il me file un bout de chaine pour l'attacher, le travail !!

Retour à l'OM, on réussit à mettre la barre, reste à faire demi tour et là ça se complique encore, pas de rond point dans le pays, obligé de faire 5 km pour trouver un endroit adéquate, retour à Arnay où je monte dans la cour du garage pour déposé l'OM de façon à pouvoir le vider, le mécano vient voir l'OM et après le coup de démarreur qu'il met le pronostic que j'avais prédit se révèle le bon, moteur coincé!!

Bon, c'est pas tout ça mais on est déjà samedi à 10 h et il faut que je retourne checher ma semi pour transférer le déménagement dedans, pendant ce temps là le gamin avait téléphoné à son père pour lui annoncé la bonne nouvelle, camion cassé, pas content parait le Marius!!

Toujours est il qu'on c'est tapé le déménagement dans la semi, remarque il y avait de la place, ça a été rapide, à midi on avait fini, entre temps on a eu droit à la visite des gendarmes dont la gendarmerie est juste en face, intrigué par notre manège on a eu droit à la visite des papiers, heureusement que les gendarmes de Lambesc m'avait fait un papier pour rouler, restait plus qu'à remonter jusqu'à Neufchatel, on a pris quand même le temps de manger et en avant toute!!

Arrivé le soir tard à Neufchatel chez le patron, nous avons discuté de tous les problèmes rencontrés sur ce voyage, les flics, le dépannage, l'abandon de l'OM à Arnay le Duc (3 ans plus trad il y était encore), "bon les gars je vais vous payez l'apéro vous l'avez bien mérité", tu m'étonne, il aurait même pu me payer à bouffer, nada!! A lundi !!





www.papyroutier.com
www.grandmonde.org

Bonjour Invité, content de te voir .
avatar
Papy
Lieutenant
Lieutenant

Masculin
Cochon
Nombre de messages : 4595
Age : 82
Emploi : Tourne volant a la retraite
Loisirs : La chasse aux cons

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum