Les Routiers Sympas

En passant par l"Espagne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

En passant par l"Espagne

Message par Le Gamin d'Etupes le Ven 3 Nov 2017 - 12:57

Daniel Bauvais a écrit:

Allez je vous en raconte une tite dernière, encore une grande beuverie, c'est marrant d'avoir des copains collègues qui te détourne du droit chemin et en plus tu leur fais confiance, je devais manquer de caractère!!

Comme d'hab ma spécialité étant le prolypopylène je charge encore chez ATO mais cette fois ci pour l'Espagne, direction la Galice du coté de Vigo à la frontière Portuguaise, je vous passe les détails mais un arrêt à la Brujula en passant!!

J'étais parti le mercredi et chose importante j'avais mon retour en poche, je devais recharger des volants à Vigo mais je ne savais pas pour qui ni pour où!!

Je livre mon client le vendredi matin et je fonce à Vigo, bon là rendez vous à 17h, j'étais tranquille dans ma cabine en train de lire un San Antonio quand on tape à la portière, je pensais que c'était pour charger, mais non c'était mon pote Jean Louis qui chargeait avec moi, je prévoyais déjà les dégats, Jean Louis "les bons coups" qu'allions nous encore découvrir dans les rues de VIGO surement pas le Flamenco, ça c'était du coté de Séville!!

Bon nous chargeons en même temps et à 19h on était sur le point de départ, c'est là que ça c'est gaté quand il m'a dit "vient on va se taper un p'tit resto que je connais" J'aurai pas du l'écouter et poursuivre mon bonhomme de chemin, enfin on ne laisse pas un copain en terre étrangère, donc nous mettons en route et je lui dit je te suis, on rentre en ville avec nos camions on se trouve 2 places pour se garer dans une rue animée, mais pas de problème pour se garer!!

" Tiens qui me dit, ici on mange tard on va aller boire l'apéro dans un bar que je connais, tu parles qu'il connaissait l'animal, bien que comme moi il ne baragouinait que quelques mots d'Espagnol il avait l'air de connaitre le ténancier, quand il l'a vu, l'autre à grands coups "el Francess"!!

Etait ce de bonne augure ou aurait il laissé un souvenir impérissable dans le bistrot, va savoir?

Installé au bar la douche de Ricard commence, des coups à faire péter un foie de veau et à t'embuer la cervelle, aïe aïe ça commence fort, mais à la guerre comme à la guerre, tu parles on était crevé de deux jours de routes avec des p'tites nuits et en plus fallait faire des heures "supplémentaires" la peur n'évitant pas le danger, que voulez vous obliger de subir!!
Bon après cette régalade de Ricard je lui demande si on peut passer aux choses sérieuses parce que moi j'ai l'estomac dans les galoches, je n'ai pas bouffer ce midi et là ça creuse parce que les bouffes liquides n'ont jamais fait tenir un sac vide debout!!

Direction le fameux restaurant, j'avoue que c'était un p'tit lieu sympa, beau décor feux de cheminée un p'tit bar garni de tapas que j'ai attaqué en prenant encore un Ricard, moi qui ne boit que du 51 enfin faute de grive on mange du merle hein tintin!!

Bon enfin on passe aux choses sérieuses entrée de calamars farcis avec une tite sauce impec, derrière le patron nous propose des cotes d'agneau cuit au feu de bois, bien servi chacun une dizaine coupées fines mais extra avec des haricots verts Espagnols les grands machins qui font 15 centimètres, un régal, ça meublait un peu le cimetière à poulet, et puis on s'est pris aussi quelques tranches de lard cuites aux feux de bois suivit d'un gateau à la crème à ça je m'en souviens parce que le patron nous a expliqué que c'était meilleur flambé, on c'est laissé faire, bon je vous passe les détails sur ce qu'on a éclusé en pinard, après un p'tit café on a collaboré à épencher le surplus de Cognac que le gars nous a proposé, ça va mieux il est déjà 1heure du matin et reste plus qu'à aller mettre la viande dans le torchon parce que le départ est prévu le matin à 6 h!!

Je ne sais pas si c'est les cotes d'agneau qui ne sont pas passées ou le calamar, touours est il qu'à un moment j'ai eu un espèce de retour gastrique qui m'a obligé à me lever et à ouvrir le carreau, j'ai refait toute la peinture de la portière coté chauffeur, mais ça allait mieux, j'ai dormi comme un bébé!!
C'est au matin qu'il a fallu nettoyer les dégâts et mon Jean Louis qui se marrait..!

Je vous raconterai la suite plus tard, quelque tristesse!! lol




Avec mes compliments et cordiales salutations
***********************


Bonjour Invité, très heureux de te voir !
avatar
Le Gamin d'Etupes
Lieutenant
Lieutenant

Masculin
Cochon
Nombre de messages : 3381
Age : 82
Emploi : Je suis un p'tit écolier
Loisirs : Les loisir ? qu'est que c'est ?..c'est bosser plus a la maison qu'on ne le fait à l'usine

Revenir en haut Aller en bas

Re: En passant par l"Espagne

Message par zara le Ven 3 Nov 2017 - 20:46

ah ben alors ont supporte pas le calamar ? ou alors c'est le gout d'anis qui est pas passer




Avec les Amicales Salutations
de la "Routière Bourguignonne"
Margareth alias Zara
avatar
zara
Général de Corp d'Armée
Général de Corp d'Armée

Féminin
Cochon
Nombre de messages : 12437
Age : 58
Emploi : retraitée du transport
Loisirs : Mes Chiens

Revenir en haut Aller en bas

Re: En passant par l"Espagne

Message par Mumu le Ven 3 Nov 2017 - 22:38

J'adore ces récits ! merci Papy !




Avec le Sourire et les Amicales Salutations
d'une Valaisanne depuis le Pays du Poulet et du Foie Gras


..
avatar
Mumu
Commandants
Commandants

Féminin
Tigre
Nombre de messages : 6908
Age : 67
Emploi : Bergère retraitée
Loisirs : Lecture, Internet, Musique classique

Revenir en haut Aller en bas

Re: En passant par l"Espagne

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum