Les Routiers Sympas

L’histoire de Michel

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L’histoire de Michel

Message par Les Routiers Sympas le Dim 24 Déc 2006 - 10:39

Michel POMETICH, d’origine Russe Orthodoxe, c’était un colosse, une force de la nature, il habitait Thonon en Haute Savoie, sortant d’une déception sentimentale, il décide de quitter son emploi de chauffeur de chantier pour celui de chauffeur Grand Routier, c’est comme cela qu’il est arrivé chez nous en Septembre 1981.

C’est ainsi que nous chargeons trois de nos camions  chez Dubois  à  Garonor, le Volvo F89 d’ Ohran le chauffeur Turc,  et le Mack de Michel pour Bagdad, et moi-même, avec mon Mack pour Téhéran.

Le chauffeur Turc, part le premier, afin de prendre quelques jours de congés dans sa famille à Istanbul, avec Michel, nous partons quelques jours plus tard, rendez vous est pris avec Ohran au Londra Camping, tout nouveau pour lui, Michel  profite pleinement des « attraits » locaux….

Nous retrouvons donc notre « Turkich », et nous partons ensemble direction Ankara, là bifurcation oblige, moi, à gauche sur Sivas, Erzurum, direction Iran, eux, à droite sur Adana, Gaziantep, Urfa, Zakho, Irak.

De mon coté, j’ arrive à Téhéran, et là pour moi, c’est un nouveau soucis qui commence, Aioub,  le « déclarant «  en douane de tous ceux qui le sollicitent, et en particuliers des camions Fridérici, me raconte que justement Mr Fridérici lui à dit de me prévenir…un de mes camions se rendant en Irak à eu un accident vers Kiziltèpe…le chauffeur est en prison…pas d’autres précisions….

De retour à Istanbul, je contact enfin le correspondant de mon assurance, il se renseigne, en effet, c’est Michel avec le Mack qui a eu un accident, une femme « mulet » à traversé la route sans regarder, malgré les appels sonores de Michel, elle n’à pas réagi davantage, le camion l’à donc fauché …et elle à été tuée sur le coup, Michel à été placé en détention, dans l’attente du versement d’une somme de 50'000 DM……la police doit envoyer le rapport rapidement afin de déclancher le processus d’indemnisation pour ce sinistre…responsable ou pas c’est comme ça !

Le Chauffeur Turc à continué son voyage, comme il doit à son retour passer encore chez lui, je lui laisse le message de rester là, de m’attendre, je vais avoir besoin de lui labàs…il va traduire…et au besoin continuer le voyage à la place de Michel, je rentre donc en Suisse…je règle les problèmes avec l’assurance, il est convenu que les fonds serons transféré au  correspondant d’Istanbul

Je recharge rapidement, cette fois bien sur pour Bagdad, nous sommes à deux camions à partir ensemble, il y a Luigi un affrèté avec son F89, à Istanbul, nouveau contact avec l’agent de la compagnie, c’est OK, le pognon est là, nous récupérons Ohran, et nous voilà parti en direction de l’Irak, l’agent viens en Avion jusqu’à Adana, et ensuite il prend le bus….donc rendez-vous à Kiziltèpe pour dans trois jours… voilà près d’un mois que Michel est en prison…au Kurdistan en plus…quel bordel… mais que faire de plus… !

En arrivant en vue de la « ville » de Kiziltèpe, une voiture de police nous croise…des bras sortent de toutes les fenêtres pour nous faire signe….dans la voiture  il y a Michel, l’agent de l’assurance, et le chef de la police du bled, tout ce petit monde semble en pleine forme…bien bourré en plus, Michel, que je croyais trouver très abattus ne semble pas du tout ressentir les affres d’un mois de « geôle », c’est déjà ça….donc direction le « bistro » du coin, les quatre « automobilistes » en repassent aussi sec une « couche », nous, nous ne pourrons jamais les rattraper….Ohran entre en action, et nous apprenons donc bien vite ce qui s’est réellement passé.
La pauvre femme, elle personne n’en parles, c’est sûrement un détail, ce qui compte, c’est  l’argent de la « la rançon », il a été distribué…à qui ?, nous n’en demandons pas plus, l’essentiel pour nous est de quitter le plus vite possible cet endroit maléfique pour Michel, je lui donne le choix, si il veut, il rentre à Istanbul et nous attend au Londra ( Il y a le F89 du Turc) ou alors il continue son voyage avec nous…. Il choisi de venir avec nous…bien, alors Ohran son office de traducteur terminé, retourne nous attendre à Istanbul.

En fait, Michel, n’à pas été si malheureux que ça dans la « prison », elle était située dans le commissariat de police, le Mack était garé devant, comme il avait de l’argent, Michel à donc pu acheter tout ce qu’il voulait à manger et à boire….et aussi…à fumer…les « joints » circulent dur dans cette région là.

Deux choses cependant le préoccupait, d’abords, il était sans nouvelles de nous, alors question sur son « avenir », ensuite, au Londra, il avait acheté (à mon insu) un pistolet, heureusement, il était caché dans le système d’air conditionné du Mack, mais quand même il n’était pas tranquille du tout de le savoir là, et si les flics le trouvait…

Bien sur, lors de nos voyages, nous ne partions jamais sans  provisions » aussi bien « gastro » que  « liquide », de ce fait le soir nous avons pu fêter  la fin de cette aventure Turque.

Deux jours après nous étions à Bagdad, nous étions garés à Faloudja, comme beaucoup d’autres, nous étions regroupés par « nationalité », il y avait donc autour de moi Luigi, et son F89, et Michel avec son Mack, et d’autre collègues Suisse, nous avions installé « le camp »  du coté du « coffre à bouffe », bien sur apéro musclé, soupé « à la fortune du pot » préparé par Papy Jean , naturellement discutions animée genre tradition  resto routier, et aussi corvée d’eau…car comme chacun de ceux qui ont été labàs le savent, il n’y a que quelques petits robinets qui « pissottent »  pour plusieurs centaines de mecs… de corvée ce soir là, Papy Jean et Luigi…donc absent une bonne demi heure, « la camp » étant resté sous la garde de Michel…..

De retour  avec nos jerricanes, Michel, n’était plus là, la lumière des baladeuses éclairait l’endroit, mais pas de Michel, quand soudain, je perçois un bruit, genre  « mec qui dégueule », bien sur je penses aussitôt, à Michel qui avait bien forcé sur l’apéro et le picrate du repas, je m’approche de l’endroit d’où provenais le »bruit », alors…. mais non c’est pas vrai ? Michel était étendu de tout son long entre la remorque et le camion de Luigi, il s’était tiré une balle dans la tête……il râlait, mais ne parlait pas, quel  bordel….mais que lui est t’il passé par la tête, rien ne laissait penser à un truc pareil……

Naturellement, alerter les secours, alors le gardien des bureaux de la douane toute proche, s’occupe de le faire, peu de temps après, la police Irakienne arrive, plusieurs voitures, sans autres ménagements ils embarquent Michel à l’arrière de l’une d’elle, j’entend toujours le cri de douleur qu’il a poussé a ce moment là….la voiture part, nous ne le reverrons jamais…….merde alors …..

Pour nous, c’est aussi une nuit pénible qui s’annonce, les flics nous prennent nos passeports, les clefs des camions et nous embarquent à  leur poste de police, nous ne pouvons naturellement pas nous expliquer avec eux, ils veulent nous mettre dans un « cachot » pour la nuit, je manifeste sérieusement, alors, pour finir, nous dormons Luigi et moi dans leurs dortoir, bon ça va…je comprend quand même que demain ils nous conduirons à Bagdad …je peu aussi téléphoner à l’ Ambassade de Suisse, j’explique notre affaire, et demande qu’on prévienne également L’ Ambassade d’ Italie pour Luigi, et celle de France pour Michel…

En effet, le lendemain matin départ pour Bagdad, nous arrivons dans une sorte de Palais de Justice, on nous fait entrer dans une salle d’attente, et là, très peu de temps après, trois personnes des Ambassades que nous avons ameutées se présentent à nous, ils ont un interprète, les explications commencent, je raconte toute l’histoire, sans trop insister toutefois sur l’histoire du pistolet, on ne sais jamais.

Peu de temps après je suis introduit avec le Diplomate Suisse et l’interptète dans un premier bureau, là je raconte a nouveau l’histoire, l’interprète Jure sur le Coran de dire la vérité…toute la vérité, rien que la vérité… le Juge écoute impassible,  ensuite c’est au tour de Luigi, même scénario, à moi encore une fois dans un autre bureau…à la fin de ce second   «interrogatoire »  le juge se lève, il parle Français aussi bien que vous et moi, il me tend mon passeport, mes clefs, je suis libre…quelques instants après Luigi me rejoint lui aussi…pendant ce temps les Diplomates se sont renseignés sur ce qu’il est advenu de Michel….il est mort en arrivant à l’hôpital…je ne peu plus rien faire pour lui.

C’’est l’Ambassade de France qui avec la famille de Michel, s’occupe du rapatriement de son corps jusqu’à Genève, ou il sera enterré quelques temps après son acte désespéré, nous arrivons juste à temps pour assister à l’enterrement  selon les rites Orthodoxes…

Quelques suspicions subsistent de la part de la famille, car un jour je suis « convoqué » par un Avocat Genevois, il me demande de lui raconter les « détails » de l’affaire, il me demandes des tuyaux sur le comportement « post mortem » de Michel, et comme il m’offre un verre, je remarque, qu’à l’issue de la « dégustation », il prend délicatement mon verre, je suis sur que c’est pour les empreintes, des fois qu’on ai retrouvé les mêmes sur le pistolet de Michel, voyez le truc…très pénible affaire que celle là….

Dans la pratique, une fois sorti du « tribunal », je me suis naturellement trouvé avec un camion sans chauffeur….heureusement pour moi, le malheur d’un chauffeur Français d’Annecy, à fait mon bonheur, son tracteur n’avait plus d’embrayage, alors nous avons chargé son tracteur endommagé sur sa semi, la semi de Michel sur la mienne, et alors les deux Mack sont rentrés sans problèmes l’un à Annecy et l’autre à Genève, bilan : trois personnes mortes, beaucoup de travail, beaucoup de soucis, beaucoup de frais….  voilà la fin de cette histoire, c’est probablement celle qui m’à le plus marquée  moralement de toutes celles qui me sont  arrivées.
avatar
Les Routiers Sympas
Adjudants
Adjudants

Masculin
Chien
Nombre de messages : 2926
Age : 10
Emploi : The dixit very Big Chef !
Loisirs : Notre idée : convivialité avant tout

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’histoire de Michel

Message par Papy le Dim 24 Déc 2006 - 16:18

Et toi tu n'avais riens vu arrivé pour ce malheureux Michel... C'est incroyable cette histoire. Ca famille ne se doutais même pas de son acte, et la cause n'est quand même pas l'accident qu'il a eut en turquie avec cette pauvre dame décédée, il y a du avoir quelque chose avant... Toi tu ne la jamais su ?
avatar
Papy
Lieutenant
Lieutenant

Masculin
Cochon
Nombre de messages : 4595
Age : 82
Emploi : Tourne volant a la retraite
Loisirs : La chasse aux cons

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’histoire de Michel

Message par Jean le Dim 24 Déc 2006 - 16:36

Sans bien sur rien voir venir, il était certain que Michel avait plusieurs problèmes..son acte est certainement du à un moment de grande déprime, et je penses aussi a ce qu'il à "fumé" et bu en prison, car en fait il n'était pas si malheureux que ça en cabane, comme il avait de l'argent il avait relativement tout ce qu'il voulait, notament et malheureusement du H très facilement, du Raki, (pastis Turc)...et puis quand même plus d'un mois sans avoir de nouvelle ni de nous, ni de sa famille....bien sur je lui avait apporté son courrier...il y avait notament une lettre de sa banque concernant le crédit de sa voiture, mais en fait rien de très grave, aussi je penses qu'on doit voir la motivation de son geste par un coup de "déprime alcoolisée"...en tous les cas, il ne nous a fais part d'aucune crainte particulière avant son geste fatal.






Bonjour Invité, content de te voir .
avatar
Jean
Lieutenant
Lieutenant

Masculin
Cochon
Nombre de messages : 4279
Age : 82
Emploi : Je suis l'homme de toutes les situations
Loisirs : Les loisir ? qu'est que c'est ?

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’histoire de Michel

Message par Jean le Lun 25 Déc 2006 - 15:20

Tu parles d'une vacherie, le pire c'est sa famille qui m'en a énormément voulu de toute cette affaire, pour eux et celon leurs convictions religieuse (Ortodoxes) il était impensable que Michel se soit laissé allé a une déprime telle qu'il en soit arrivé a cette extrémité...et naturellement d'après eux, il était sobre comme un chameau...boire de l'alcool, non, lui jamais...tu parles...






Bonjour Invité, content de te voir .
avatar
Jean
Lieutenant
Lieutenant

Masculin
Cochon
Nombre de messages : 4279
Age : 82
Emploi : Je suis l'homme de toutes les situations
Loisirs : Les loisir ? qu'est que c'est ?

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’histoire de Michel

Message par Papy le Lun 25 Déc 2006 - 15:36

Ben oui mais les faits étais bien la et puis il y a surement eut un raport fait par la police et tout le réste
avatar
Papy
Lieutenant
Lieutenant

Masculin
Cochon
Nombre de messages : 4595
Age : 82
Emploi : Tourne volant a la retraite
Loisirs : La chasse aux cons

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’histoire de Michel

Message par Jean le Lun 25 Déc 2006 - 15:42

Oui bien sur il y a eu un rapport, mais justement ils ont fait ressortir un problème du a l'alcool, ils ont même pris des photos de Michel agonisant sous la flèche de remorque, en y ajoutant des bouteilles vide afion qu'on les voie sur les photos, c'est justement ça que les parents trouvent bizare...
Mais pour moi, lorsque nous sommes parti chercher de l'eau, Michel n'était pas plus "bourré" que ça !






Bonjour Invité, content de te voir .
avatar
Jean
Lieutenant
Lieutenant

Masculin
Cochon
Nombre de messages : 4279
Age : 82
Emploi : Je suis l'homme de toutes les situations
Loisirs : Les loisir ? qu'est que c'est ?

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’histoire de Michel

Message par Jean le Lun 26 Sep 2011 - 10:14

Je remonte le sujet il y a Luigi qui regarde....il était aussi là






Bonjour Invité, content de te voir .
avatar
Jean
Lieutenant
Lieutenant

Masculin
Cochon
Nombre de messages : 4279
Age : 82
Emploi : Je suis l'homme de toutes les situations
Loisirs : Les loisir ? qu'est que c'est ?

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’histoire de Michel

Message par Invité le Lun 26 Sep 2011 - 10:54

Quelle histoire triste et pourtant vécu dans votre travail de transporteur et de conducteur du moyen orient
Il doit y avoir eut bien d'autre de ce genre la .
Un chauffeur de feu Vincent Léonardi de Sisteron ,un de mes ancien patron est allé aussi de suite en prison après avoir en Pologne manqué un tournant charger de cochons vivants a destination des abattoirs Moret de 71 Cuiseaux .
Rien dans la m,,,, le patron dans des situations pareilles et lui même feu Vincent Léonardi s'est tué en camion a Czestochowa a l'âge de 36 ans .
366765 De bien vouloir partager vos souvenirs du moyen Orient fut ce t il difficiles a vivre. :160490:
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L’histoire de Michel

Message par Mumu le Lun 26 Sep 2011 - 11:13

Triste histoire...ça doit vraiment laisser un amer souvenir...pauvre Papy...




Avec le Sourire et les Amicales Salutations
d'une Valaisanne depuis le Pays du Poulet et du Foie Gras


..
avatar
Mumu
Commandants
Commandants

Féminin
Tigre
Nombre de messages : 6903
Age : 67
Emploi : Bergère retraitée
Loisirs : Lecture, Internet, Musique classique

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’histoire de Michel

Message par Invité le Mer 14 Déc 2011 - 17:06

Triste histoire.... Papy as-tu eu d'autres nouvelles ??
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L’histoire de Michel

Message par Le Gamin d'Etupes le Mer 14 Déc 2011 - 17:17

Des nouvelles de cette affaire...ben non....faut dire qu'il y a 20 ans de celà...mais sur le moment on ne rigolait pas, c'est quand même une sacrée vacherie qui nous était tombée dessus...




Avec mes compliments et cordiales salutations
***********************


Bonjour Invité, très heureux de te voir !
avatar
Le Gamin d'Etupes
Lieutenant
Lieutenant

Masculin
Cochon
Nombre de messages : 3381
Age : 82
Emploi : Je suis un p'tit écolier
Loisirs : Les loisir ? qu'est que c'est ?..c'est bosser plus a la maison qu'on ne le fait à l'usine

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’histoire de Michel

Message par jpgordini1135 le Jeu 15 Déc 2011 - 18:37

Et toi tu en pense quoi, est ce qu'il s'est bien suicidé? c'est bizarre lorsque vous l'avez quitté avez vous remarqué que cela n'allait pas




Avec mes amicales salutations
avatar
jpgordini1135
Capitaines
Capitaines

Masculin
Rat
Nombre de messages : 5589
Age : 69
Emploi : Retraité Routier
Loisirs : Voitures Anciennes, Trial moto

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’histoire de Michel

Message par Invité le Jeu 15 Déc 2011 - 19:08

Mon pauvre Jean ,cette affaire t'en a créé des soucis.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L’histoire de Michel

Message par Invité le Jeu 15 Déc 2011 - 19:59

Je continue à penser comme Mumu qu'un livret, serait bien, car nous découvrons au fil des lectures des histoires très intéressantes.

Je crois Jean que tu avais fait (peut-être encore) des émissions radios en Suisse.

Je pense et je ne suis pas le seul que ceci devrait être mis sur Papier pour que nous, et les jeunes, je parle de moi et de bien d'autres, soient lus et connus.

Penses-y tout ceci est un "patrimoine" mais aussi beaucoup de plaisirs !

Tu y as pensé ?? je sais je rabache...
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L’histoire de Michel

Message par Invité le Jeu 15 Déc 2011 - 20:39

Moi je voudrais aussi faire un livre de mon passé ,d'enfance , et de tout ce que je parle de mon vécu sur ce site .
Comment faire?.
Tout ce que j'ai écrits sur ce site et qui n'est que du vécu ,pourrait alimenter un livre et a qui s'adresser?.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L’histoire de Michel

Message par Invité le Jeu 15 Déc 2011 - 20:44

L'ensemble écrit intéressa bien des jeunes, et je connais bien des nouvelles éditions "papiers" qui seraient intéressées. Mais je pense que ce n'est sans profits, en tout cas immédiat. Cela a le mérite d'être clair.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L’histoire de Michel

Message par Invité le Jeu 15 Déc 2011 - 20:52

Je ne recherche pas le profit .
Je veux seulement laisser ma trace a la société.
A la corporation ,a ma famille.
Nous sommes un peu et même beaucoup hors sujet ici .J'espère que Jean ne nous en voudra pas.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L’histoire de Michel

Message par Gérard le Lun 6 Fév 2012 - 10:56

Pas drôle ton histoire Jean, en effet beaucoup de soucis pour peu de profit, il fallait avoir le feu sacré pour aimer un boulot pareil.
Moi j'ai vite compris, j'ai changé de métier...pas le cran comme toi Jean...Bravo quand même....
avatar
Gérard
La "Bleuzaille"
La

Masculin
Chien
Nombre de messages : 10
Age : 59
Emploi : Ex Routier reconverti en prof de natation
Loisirs : Balades,Internet, Famille

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum